A la rencontre des fermiers itinérants

[English here]

IMG_2019

A la sortie de Loikaw, près du village de Htay Ngnar Lyar, la ville est déjà bien loin. La campagne est tranquille, le silence seulement troublé par quelques oiseaux ou des baigneurs qui se lavent dans la rivière. C’est la fin de journée, la lumière baisse rapidement et les fermiers rentrent chez eux. Entre deux champs se dressent quelques huttes.

IMG_7060

C’est là que vivent une vingtaine de personnes pendant trois mois. Ce sont majoritairement des couples même s’il y a quelques jeunes enfants. L’installation est précaire, mais les travailleurs itinérants possèdent tout de même un panneau solaire, qui fournit un peu de courant.

IMG_7040

IMG_7056 - Copie

Ils viennent de la région du mont Poppa, pas très loin de Bagan. Ce sont des Birmans, qui se rendent chaque année dans l’Etat Karenni pour travailler comme ouvriers agricoles. Ce genre de campement s’aperçoit fréquemment quand on parcourt les rizières de l’Etat.

C’est environ quatre-vingt personnes qui ont débarqué ici en provenance de la même région. Mais les ouvriers agricoles venus de Birmanie centrale sont bien plus nombreux encore. Ils labourent la terre et chaque sillon leur rapporte 1000 Kyats, environ 1 dollar.

IMG_7052

IMG_7047

“Il n’y a pas de travail à cette saison”, expliquent-ils. Il devient alors plus avantageux pour eux de parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour trouver un emploi. Non pas que l’Etat Karenni soit plus prospère: c’est le plus pauvre du pays. Mais c’est aussi le moins peuplé et la main d’œuvre y fait cruellement défaut.

Venir travailler ici est donc une solution envisageable quand les terres des paysans birmans ne leur permettent plus de subsister, à l’heure où les récoltes sont terminées. Quitte à s’installer trois mois dans des petites cahuttes en bordure des champs, complètement à l’écart de la société des locaux.

Carole Oudot et Matthieu Baudey

Publicités
Cet article, publié dans Social, Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s